Cholestérol : reconnaître les risques, éviter les maladies secondaires

16.02.2022 17:14

 

Le cholestérol n'est pas seulement nocif, comme on le prétend souvent - la graisse alimentaire est vitale pour le corps humain. Mais l'absorption d'un excès de cholestérol sur une longue période peut bel et bien entraîner des problèmes.

 

Le cholestérol participe à de nombreux processus métaboliques dans le corps humain, tels que la formation d'hormones, d'acides biliaires ou de vitamine D. Il est également présent dans le foie et les reins. La membrane cellulaire, c'est-à-dire la membrane qui entoure les cellules de notre corps, contient également du cholestérol. Celui-ci est en grande partie produit par l'organisme lui-même, principalement dans le foie. Si nous consommons peu de cholestérol par le biais de l'alimentation, celui-ci est produit en plus grande quantité dans le corps. Si l'apport est plus élevé, le corps produit moins de cholestérol. Mais cela n'est possible que jusqu'à un certain point. Si l'absorption dépasse les possibilités de régulation de l'organisme, le taux de cholestérol dans le sang augmente.

 

LDL et HDL - Le « mauvais » et le « bon » cholestérol

 

En raison de sa structure similaire à celle des graisses, le cholestérol est insoluble dans l'eau. Des protéines sont nécessaires pour transporter le cholestérol vers sa destination respective dans le corps. Cette association de cholestérol et de protéines est appelée lipoprotéine (lipos, du grec = graisse). Le cholestérol LDL est l'abréviation de low density lipoprotein, c'est-à-dire lipoprotéine de faible densité. Sa fonction est de transporter le cholestérol du foie vers les cellules du corps. Si l'absorption par les cellules n'est plus possible, le cholestérol LDL reste dans le sang et modifie sa structure chimique. Les cellules immunitaires du sang absorbent ce cholestérol LDL et le déposent dans les parois des vaisseaux sanguins - ce qui peut entraîner une artériosclérose. Un taux élevé de cholestérol LDL est donc associé à un risque accru de maladies du système cardiovasculaire.

 

C'est là qu'intervient le cholestérol HDL (lipoprotéine de haute densité). Son rôle est d'absorber le cholestérol qui s'est déposé sur les parois des vaisseaux sanguins pour le ramener ensuite vers le foie. Dans le foie, le cholestérol est notamment transformé en acides biliaires et en partie éliminé. Des taux de HDL normaux à élevés offrent donc une protection contre l'athérosclérose et réduisent le risque de maladies du système cardiovasculaire.

 

Hypercholestérolémie - quand le métabolisme des graisses devient fou

 

L'hypercholestérolémie est un trouble du métabolisme des graisses. Le taux de cholestérol LDL dans le sang est élevé. La raison en est surtout une prédisposition héréditaire associée à un certain mode de vie. Une alimentation très riche en graisses, un manque d'activité physique, le surpoids ou l'obésité peuvent fortement augmenter le risque de survenue d'une hypercholestérolémie. D'autres causes d'un taux de cholestérol trop élevé peuvent également être des maladies du foie ou des reins, une obstruction des voies biliaires ou une hypothyroïdie. La prise de certains médicaments ainsi que des changements hormonaux à la ménopause ou pendant une grossesse peuvent également déclencher une hypercholestérolémie.

 

Comment reconnaître un taux de cholestérol élevé ?

 

En principe, un taux de cholestérol élevé ne provoque pas de troubles dans un premier temps. Parfois, des modifications cutanées en forme de boutons, appelées xanthomes, peuvent apparaître. Ceux-ci se forment souvent sur les bras, les jambes, les paupières ou les fesses. Si le taux de cholestérol est élevé depuis quelques années déjà, les vaisseaux sanguins peuvent se rétrécir. Cela peut entraîner des symptômes tels qu'une sensation d'oppression dans la poitrine, des difficultés à respirer, des vertiges, des troubles de la conscience ou de la vision ainsi que des douleurs dans les jambes.

 

Prévenir avant que ce soit trop tard

 

Les personnes qui souhaitent se protéger contre un taux de cholestérol élevé doivent veiller à avoir une alimentation équilibrée et riche en fibres, à faire suffisamment d'exercice et à réduire au maximum, voire à éviter, les facteurs de risque - tels que l'obésité ou la consommation d'alcool et de tabac. De nombreux extraits de plantes ont par ailleurs fait l'objet d'études médicales portant sur leur effet sur les taux de lipides dans le corps humain. Parmi eux, la berbérine et l'ail noir. La majorité des études analysées indiquent que la berbérine, seule ou en combinaison avec d'autres extraits de plantes, a un effet positif sur le cholestérol LDL et d'autres lipides sanguins. La berbérine peut être utilisée en complément d'un traitement conventionnel et est particulièrement intéressante pour les patients qui ne tolèrent pas les statines. Une telle prise, surtout en cas de taux de cholestérol déjà élevé, doit toujours se faire en concertation avec le médecin traitant.

 

Sources
https://www.stiftung-gesundheitswissen.de/wissen/erhoehte-cholesterinwerte/hintergrund
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5871262/

Produit recommandé


Berbérine Plus

Complément combinant un extrait de Berberis aristata avec un extrait d’ail noir. Sans additifs et adapté aux végétaliens.

ACHETER

20.09.2022 10:38
Lorsque la glycémie est déséquilibrée
Le diabète est l'une des maladies les plus répandues dans les pays du Nord. On estime qu'environ un tiers des personnes concernées ont recours à des formes alternatives ou complémentaires de médecine. Certains extraits de plantes attirent particulièrement l'attention. 
19.08.2022 12:50
La quercétine - un pigment végétal polyvalent
La quercétine fait partie du groupe des flavonoïdes polyphénoliques - il s'agit de substances végétales secondaires qui sont responsables de la formation de différentes couleurs dans les plantes. La quercétine peut être particulièrement bénéfique pour les personnes pratiquant une activité sportive et pour celles qui souffrent d'allergies.
01.07.2022 15:18
8 conseils pour s'endormir et mieux dormir
De nombreuses personnes ont des difficultés à s'endormir ou à rester endormies. Pourtant, nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Les personnes qui dorment peu ou mal manquent souvent de concentration pendant la journée, ont un niveau d'énergie plus faible et sont plus sujettes à des problèmes de santé tels qu'un déséquilibre hormonal ou l'obésité.  Les conseils suivants révèlent comment nous pouvons rendre cette période aussi reposante que possible, quelles méthodes et quels compléments alimentaires peuvent nous aider.
31.05.2022 10:11
Les veines : les lignes de la vie
Les veines parcourent tout notre corps et sont reliées au cœur. Elles sont les conduits de transport du sang. Pourtant, malgré leur importance pour nous, rien qu'en Allemagne, 20 à 40% de la population souffrent d'insuffisance veineuse. Mais quelle en est la cause et que peut-on faire pour y remédier ?

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.