Les acides gras oméga-3 : Pourquoi sont-ils bons pour la santé ?

08.09.2021 09:20

 

Notre cerveau est constitué en grande partie de graisses, notamment l'acide gras oméga-3 DHA qui est majoritairement présent dans nos cellules cérébrales. La rétine est également composée en grande partie d'acides gras polyinsaturés. Il a été démontré que les acides gras oméga-3 contribuent à maintenir une fonction cérébrale normale, à soutenir une fonction cardiaque normale et à maintenir une vision normale [1]. Leurs formes les plus connues sont l'acide alpha-linolénique (ALA), l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA).

 

Les premiers symptômes d'une carence peuvent être des ongles cassants, une peau très sèche, des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, de la fatigue, de l'épuisement ou des douleurs articulaires. En cas de carence à long terme, les processus métaboliques de l'organisme peuvent être altérés, ce qui entraîne des conséquences graves telles que des maladies cardiovasculaires. Il convient de veiller à un apport suffisant en acides gras oméga-3, notamment en cas de maladies cardiovasculaires et rhumatologiques déjà existantes. Pour les personnes qui suivent un régime végétalien ou végétarien, un apport adéquat des deux formes biologiquement les plus efficaces d'acides gras oméga-3 - l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA) - n'est possible que par le biais de compléments alimentaires. Cependant, ces compléments alimentaires ne sont souvent pas exempts d'ingrédients d'origine animale, car l'EPA et le DHA se trouvent presque exclusivement dans le poisson ou l'huile de poisson. En outre, la gélatine est souvent utilisée comme revêtement pour les gélules d'huile de poisson.

 

Huile d'algues : L'alternative végétalienne au poisson

 

Il existe toutefois une alternative pour tous ceux qui suivent un régime purement végétal ou qui trouvent l'odeur du poisson désagréable. La microalgue Schizochytrium sp. forme dans ses cellules les acides gras oméga-3 qui sont importants pour nous. Les graines et l'huile qui en est extraite, par exemple de lin, de colza ou de chanvre, contiennent également des acides gras oméga-3, mais uniquement sous la forme d'acide alpha-linolénique (ALA). Elle peut être convertie dans l'organisme en formes biologiquement actives DHA et EPA, mais seulement à hauteur de 5 % environ [2]. En conséquence, les huiles végétales contenant de l'ALA constituent un bon complément pour un régime alimentaire soucieux de la santé, mais ne sont pas adaptées pour couvrir les besoins en EPA et DHA seuls. L'huile d'algues est la seule huile végétale qui contient des acides gras oméga-3 sous leur forme biologiquement directement utilisable. Pour la production de compléments alimentaires, cependant, les algues ne sont pas prélevées dans la mer, mais cultivées et traitées selon des normes d'hygiène élevées dans de l'eau salée purifiée. D'une part, cela permet de protéger les écosystèmes et, d'autre part, de produire des matières premières d'une très grande pureté.

 

Oméga-3 vs. Oméga-6 : Tout est question de rapport !

 

Outre les acides gras oméga-3, les acides gras oméga-6 sont également un facteur important à prendre en compte. Ces deux acides gras sont transformés dans l'organisme en substances messagères responsables de la régulation de la pression artérielle ou des réactions inflammatoires, par exemple. L'acide linoléique et l'acide arachidonique, qui sont formés à partir d'acides gras oméga-6, favorisent l'inflammation, tandis que les substances messagères issues des acides gras oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire [3]. La consommation élevée d'acides gras oméga-6, que l'on trouve principalement dans les produits animaux ou les huiles végétales comme l'huile de tournesol, est problématique. Les acides gras oméga-3 et 6 sont métabolisés enzymatiquement de la même manière. Un rapport déséquilibré conduit à une absorption réduite des importants acides gras oméga-3 et donc à un potentiel inflammatoire accru dans le corps. En raison de notre alimentation occidentale, l'apport en acides gras oméga-6 est décidément trop élevé par rapport à l'apport en acides gras oméga-3. La Société allemande de nutrition (DGE e. V.) recommande un rapport de 1:5, mais en réalité, les Allemands consomment dix à vingt fois plus d'acides gras oméga-6 [4], tandis que la quantité de DHA est clairement trop faible, avec une moyenne de 0,2 g [5]. Lors du choix des aliments, il convient de veiller à un rapport favorable entre les acides gras oméga-3 et oméga-6. Les compléments alimentaires peuvent contribuer à maintenir un équilibre sain dans l'organisme.

 

Sources 
[1] https://www.bvl.bund.de/SharedDocs/Downloads/01_Lebensmittel/healthclaims/Omega%203%20Empf.%20II.pdf;jsessionid=0D883F3FEDCC773A099CFFDAC826432F.1_cid341?__blob=publicationFile&v=3 
[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9637947/
[3] Biesalski, H. K. Et al. : Taschenatlas Ernährung, 6. Auflage. Stuttgart: Thieme Verlag, 2015.
[4] https://www.dge.de/wissenschaft/referenzwerte/fett/?L=0
[5]  https://www.lebensmittelverband.de/de/lebensmittel/nahrungsergaenzungsmittel/nahrungsergaenzung-naehrstoffe/nem-omega-3-epa-dha


 

Produit recommandé


Oméga-3 Vegan

 Nos acides gras oméga-3 naturels sont issus d’une huile d'algue Schizochytrium sp. contenant à la fois de l'acide docosahexaénoïque (DHA) et de l'acide eicosapentaénoïque (EPA). Sans additifs et adapté aux végétaliens.

ACHETER

08.09.2021 09:20
Les acides gras oméga-3 : Pourquoi sont-ils bons pour la santé ?
Les acides gras oméga-3 font partie des acides gras polyinsaturés essentiels. Ils doivent être absorbés par l'alimentation car notre corps ne peut les produire. Pourquoi sont-ils si importants et comment couvrir les besoins de manière adéquate ?
20.05.2021 11:22
Carence ou pas ? Déterminer son taux de vitamines grâce à des tests nutritionnels à domicile
Un stress accru, une alimentation unilatérale ou déséquilibrée, des maladies métaboliques : autant de raisons possibles pour une carence en nutriments pouvant entraîner de graves problèmes de santé à long terme. Une carence en vitamines ou en minéraux s'accompagne souvent de divers symptômes qui ne diffèrent toutefois guère d'un nutriment à l'autre.
15.01.2021 11:44
Constipation : 6 conseils pour maintenir un transit régulier
Malheureusement, négliger la santé de notre appareil gastro-intestinal est chose courante. La constipation touche jusqu'à un cinquième de la population mondiale et engendre gêne abdominale, douleurs et ballonnements. Comme les causes de la constipation sont le plus souvent liées à l'alimentation ou à d'autres facteurs liés au mode de vie, il existe quelques mesures simples que nous pouvons mettre en œuvre dans notre routine quotidienne pour améliorer et faciliter les choses. Découvrez-en davantage dans notre blog.
27.11.2020 14:21
Le blues de l'hiver ? Pas avec nous ! 6 conseils pour être de bonne humeur pendant la saison froide
Lorsque les jours deviennent plus courts et plus froids, beaucoup d'entre nous doivent faire face à la dépression saisonnière. Ne laissons pas le froid hivernal nous gâcher l'humeur, c'est pourquoi nous avons rassemblé quelques conseils qui vous permettront de garder le sourire même pendant ces courtes et sombres journées. Découvrez-en davantage dans notre blog.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.