Le blues de l'hiver ? Pas avec nous ! 6 conseils pour être de bonne humeur pendant la saison froide

27.11.2020 14:21

 

Le blues de novembre, la dépression hivernale... Lorsque les jours deviennent plus courts, plus froids et plus inconfortables, beaucoup d'entre nous doivent faire face à la dépression saisonnière. Dans une enquête sur les changements d'humeur en hiver, 24% des hommes et 36% des femmes ont déclaré être de mauvaise humeur en hiver. La cause principale est le manque de lumière en automne et en hiver : Les journées courtes signalent au corps un changement du rythme jour-nuit, ce qui entraîne un déséquilibre hormonal et neurologique au niveau du cerveau. Cela peut déclencher de graves sautes d'humeur. Les conséquences sont souvent l'apathie, la dépression, un besoin extrême de sommeil et une envie de sucreries. [2]

 

Mais certainement pas avec nous ! Ne laissons pas le froid hivernal nous gâcher l'humeur, c'est pourquoi nous avons rassemblé quelques conseils qui vous permettront de garder le sourire même pendant ces courtes et sombres journées.

 

Conseil 1 : Faites-vous plaisir – Les aliments du bonheur

 

Une bonne alimentation est essentielle pour notre bien-être. Les aliments riches en tryptophane, tels que les bananes, les dattes ou les figues, peuvent en outre renforcer notre bonne humeur, car le L-tryptophane est un précurseur de la sérotonine, « l'hormone du bonheur ». La sérotonine fonctionne comme une substance messagère dans le cerveau, qui transmet des informations entre les cellules nerveuses et influence des sentiments tels que l'équilibre, le bien-être et la satisfaction. Les aliments contenant de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA), notamment les produits à base de céréales complètes, le brocoli ou les noix, peuvent également être utiles. Le GABA a également un effet calmant, car il inhibe l'excitation des cellules nerveuses du cerveau et contribue ainsi à les détendre. Bien sûr, les ragoûts et les soupes chaudes peuvent aussi être un vrai régal les jours de grand froid. Et pour être honnête : le chocolat rend aussi heureux, tout comme les biscuits fraîchement sortis du four, qui donnent une impression de confort et de chaleur avant Noël.

 

Conseil n°2 : Plus de soleil, s'il vous plaît !

 

Si un manque de lumière solaire peut entraîner une dépression saisonnière, il semble logique de contrebalancer par la lumière du soleil. En plein soleil, le corps peut produire de la vitamine D à travers la peau elle-même, ce qui bien sûr s'atténue dès que nous nous adaptons au froid en enfilant nos pulls d'hiver et que le ciel est couvert de nuages gris. Une quantité suffisante de vitamine D réduit le risque de souffrir de dépression et de sautes d'humeur tout en favorisant une humeur positive. Selon une étude, 60% des patients constatent une amélioration de leur état après une semaine de traitement quotidien par luminothérapie (30 à 40 minutes d'exposition à une source de lumière intense). La luminothérapie peut également être utilisée à titre prophylactique au début de l'automne. [6]

 

Conseil n°3 : Le sport rend heureux...

 

...Vraiment ! Être actif nous distrait des sentiments et des perceptions négatives, réduit la colère et l'agressivité et nous montre que nous pouvons surmonter toutes les situations. De plus, la concentration des substances messagères dans le cerveau change et de nombreuses hormones sont produites. Le niveau de cortisol augmente, la noradrénaline et l'adrénaline sont libérées. Ces trois hormones sont généralement associées au stress, car elles fournissent à notre corps de l'énergie rapidement disponible dans des situations dangereuses ou stressantes. D'autre part, grâce à leur effet activateur, elles nous permettent de rester concentrés et alertes. L'OMS recommande de consacrer 150 minutes par semaine à un entraînement d'endurance modéré. L'exercice en plein air est particulièrement bénéfique pour de nombreuses personnes.

 

PHOTO

 

Conseil n°4 : Maintenir des contacts sociaux est un baume pour l'âme

 

Mais comment ? Pour l'instant, c'est un peu plus difficile que d'habitude en raison de la pandémie actuelle de corona. Heureusement, il existe de nombreuses façons de garder le contact avec ses proches, le potentiel des médias sociaux est particulièrement évident dans des moments comme celui-ci. Même un coup de téléphone avec votre grand-mère, une lettre à votre meilleur ami ou un SMS à vos proches feront l'affaire. Il s'agit de montrer que vous pensez à l'autre et que vous sentez que vous n'êtes pas seul. Et c'est toujours une bonne idée, quelle que soit la saison !

 

Conseil n°5 : Rire avec le yoga du rire

 

Avez-vous déjà entendu parler du yoga du rire (Hasyayoga) ? Le yoga du rire vise à faire rire les gens sans raison, en combinaison avec des techniques de respiration simples de yoga. D'un rire non fondé et « artificiel », on passe à un rire réel. Donc, en fait, « Faites semblant, jusqu'à ce que vous réussissiez » - pourquoi ne pas essayer ? Sinon, un film, une série ou un livre audio vraiment drôle, qui vous fera rire à gorge déployée, peut aussi, bien évidemment, considérablement améliorer l'ambiance.

 

Conseil n°6 : Les plantes médicinales traditionnelles pour lutter contre la déprime

 

Les plantes médicinales sont utilisées depuis des siècles pour traiter les sautes d'humeur et la dépression. Les plus connus sont par exemple le millepertuis, le safran, le houblon, la passiflore ou la mélisse. On les trouve dans les additifs pour le bain qui ont des effets relaxants, et certaines sont également populaires comme huiles essentielles en aromathérapie, réputée pour traiter en douceur les sautes d'humeur.

 

Il existe de nombreuses façons de s'armer contre la "saison noire" qui approche : un choix ciblé de nourriture, autant de soleil que possible, de l'exercice et du temps avec ses proches, beaucoup de rire et demander à grand-mère des remèdes maison efficaces comme le thé fait à partir de plantes médicinales.

 

Une autre option consiste à prendre des compléments alimentaires contenant des plantes médicinales ou d'autres substances actives utiles à des doses appropriées. Nous avons le choix entre plusieurs produits : notre spray de vitamine D3 + K2 peut contribuer à des niveaux normaux de vitamine D3 si la propre synthèse du corps est limitée par un manque de lumière en hiver. Notre safran et notre millepertuis biologique à la passiflore est une alternative végétale et naturelle pour influencer positivement l'humeur. Notre L-Tryptophane Classic et notre L-tryptophane Plus ont également un effet équilibrant et calmant. Notre Good Mood Complex avec divers extraits de plantes comme le ginkgo biloba, la passiflore, la mélisse, le safran, le bacopa monnieri et la vitamine C de l'acérola contribue également à la bonne humeur.

 

L'hiver peut venir ! Nous sommes prêts !

 

 

Sources
[1] forsa, „Inwiefern ändert sich im Winter Ihre Stimmung?,“ Statista Research Department, 7 10 2009. [Online]. Available: https://de.statista.com/statistik/daten/studie/38402/umfrage/stimmung-im-winter/#professional. [Access on 18.11.2020]
[2] Kurlansik SL, Ibay AD. Seasonal affective disorder. Am Fam Physician. 2012 Dec 1;86(11):1037-41. PMID: 23198671.
[3] Kulikov AV, Popova NK. Tryptophan hydroxylase 2 in seasonal affective disorder: underestimated perspectives? Rev Neurosci. 2015;26(6):679-90. doi: 10.1515/revneuro-2015-0013. PMID: 26167977.
[4] Taylor M, Bhagwagar Z, Cowen PJ, Sharp T. GABA and mood disorders. Psychol Med. 2003 Apr;33(3):387-93. doi: 10.1017/s0033291702006876. PMID: 12701660.
[5] Casseb GAS, Kaster MP, Rodrigues ALS. Potential Role of Vitamin D for the Management of Depression and Anxiety. CNS Drugs. 2019 Jul;33(7):619-637. doi: 10.1007/s40263-019-00640-4. PMID: 31093951.
[6] Isaacs G, Stainer DS, Sensky TE, Moor S, Thompson C. Phototherapy and its mechanisms of action in seasonal affective disorder. J Affect Disord. 1988 Jan-Feb;14(1):13-9. doi: 10.1016/0165-0327(88)90066-3. PMID: 2963047.
[7] World Health Organization. Global recommendations on physical activity for health. 2010 Nov. ISBN: 9789241599979.
[8] Sarris J, Panossian A, Schweitzer I, Stough C, Scholey A. Herbal medicine for depression, anxiety and insomnia: a review of psychopharmacology and clinical evidence. Eur Neuropsychopharmacol. 2011 Dec;21(12):841-60. doi: 10.1016/j.euroneuro.2011.04.002. Epub 2011 May 23. PMID: 21601431.

 

Produit recommandé


Good Mood Complex

Complément unique 100% naturel associant des extraits végétaux hautement dosés de passiflore, ginkgo biloba, bacopa monnieri, safran, mélisse et d’acérola (vitamine C). Sans additifs et adapté aux végétaliens.

ACHETER

20.09.2022 10:38
Lorsque la glycémie est déséquilibrée
Le diabète est l'une des maladies les plus répandues dans les pays du Nord. On estime qu'environ un tiers des personnes concernées ont recours à des formes alternatives ou complémentaires de médecine. Certains extraits de plantes attirent particulièrement l'attention. 
19.08.2022 12:50
La quercétine - un pigment végétal polyvalent
La quercétine fait partie du groupe des flavonoïdes polyphénoliques - il s'agit de substances végétales secondaires qui sont responsables de la formation de différentes couleurs dans les plantes. La quercétine peut être particulièrement bénéfique pour les personnes pratiquant une activité sportive et pour celles qui souffrent d'allergies.
01.07.2022 15:18
8 conseils pour s'endormir et mieux dormir
De nombreuses personnes ont des difficultés à s'endormir ou à rester endormies. Pourtant, nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Les personnes qui dorment peu ou mal manquent souvent de concentration pendant la journée, ont un niveau d'énergie plus faible et sont plus sujettes à des problèmes de santé tels qu'un déséquilibre hormonal ou l'obésité.  Les conseils suivants révèlent comment nous pouvons rendre cette période aussi reposante que possible, quelles méthodes et quels compléments alimentaires peuvent nous aider.
31.05.2022 10:11
Les veines : les lignes de la vie
Les veines parcourent tout notre corps et sont reliées au cœur. Elles sont les conduits de transport du sang. Pourtant, malgré leur importance pour nous, rien qu'en Allemagne, 20 à 40% de la population souffrent d'insuffisance veineuse. Mais quelle en est la cause et que peut-on faire pour y remédier ?

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.